(casimage.com)

(casimage.com)

Je vous ai déjà parlé de la réforme des rythmes scolaires (ici et ici). Chez nous, cela se passe plutôt bien. Les enfants ont classe de 9h à 12h puis de 13h30 à 15h45. Ensuite ils ont une heure de temps d’activité périscolaire. Ces activités proposées par la mairie sont assez intéressantes, surtout en primaire. Les associations de la commune ont joué le jeu et ont profité de ces temps pour faire venir de nouveaux adhérents (le club d’échec a doublé son nombre d’adhérent et Fleur ne parle plus que de faire du foot depuis que le club de foot féminin lui a fait une session d’entrainement). En maternelle, c’est plus léger et bien souvent ils font du dessin ou de la motricité, mais bon, ça leur plait aussi.

La réforme scolaire avait été menée pour suivre le rythme des enfants. Toute personne qui a déjà géré une classe sait que les enfants sont disponibles pour apprendre et réfléchir entre 9h et 11h et après 15h.

L’idéal aurait dont été de proposer aux enfants des pauses méridiennes plus longues…sauf qu’en termes d’organisation pour les enfants qui vont à la cantine le midi (ou la mauvaise mère que je suis !) cela reviendrait à jouer dans la cours avant et après le repas donc repos=0.

La plupart des communes ont donc choisi le système mis en place dans la mienne : école qui se termine une heure plus tôt, cours tous les matins pendant 5 jours.

D’autres ont choisi de mettre le jour de classe de samedi. Souvent en expliquant que cela laisse aux enfants un jour de repos dans la semaine. Ce à quoi je réponds : encore faut-il que les enfants se reposent le mercredi. Personnellement je ne vois rien de reposant au centre aere vu que j’y récupère mes enfants hyper fatigués et excités.

D’autres ont choisi de regrouper le temps non scolaire sur une demi-journée, ce qui au final n’a pas grand impact sur le rythme scolaire de l’enfant.

Visiblement à la rentrée, il sera possible pour les communes de revenir sur cette réforme. Les enfants perdraient alors ½ journée de cerveau disponible pour l’école. Et visiblement dans ma communes, le choix serait fait de revenir à la semaine de 4 jours. 

Ce qui m’agace dans tous ces allers-retour autour de cette réforme c’est qu’on nous parle de bien-être de l’enfant et en vrai on s’en contre fiche.

Tout montre que les enfants sont plus attentifs en classe le matin et que c’est donc plus facile pour eux d’apprendre le matin.

La conclusion logique est donc que le temps de classe devrait se dérouler le matin. Soit 5 matins par semaine.

Mais non.

Il y a les parents (souvent les mamans) qui ont pris un 80% ou qui ne travaillent pas et qui aiment avoir leur mercredi entier avec leurs enfants. Ce sont celles qui expliquent que les enfants sont trop fatigués par la réforme car ils doivent se lever un jour de plus (merci de penser aux autres, ceux qui se lèvent quand même le mercredi matin). 

Il y a les communes qui trouvent trop compliqué de gérer le temps périscolaire et qui donc préfèrerait revenir à l’organisation d’avant. Et c’est vrai que c’est le gros défaut de cette réforme : avoir imposé aux communes de proposer quelque chose d’autre que de la garderie pendant le temps d’après-midi qui n’était plus un temps scolaire. Ca part d’un bon sentiment : apporter de la culture à tous les enfants au sein de l’école. Ça part d’un mauvais constat : toutes les communes n’ont pas de culture à apporter aux enfants (et oui, mesdames messieurs les ministres, on ne vit pas tous dans des métropoles).

Alors pour mettre tous le monde d’accord, pour que les enfants aient tous les mêmes chances : pourquoi est-ce qu’on ne s’intéresserait pas à ce qui est bon pour eux ? 5 matinées d’école/ semaine c’est essentiel. Après on voit…

Et sinon d'un point de vue très égoiste, chez nous, repasser à la semaine de 4 jours voudra dire des enfants fatigués car levés tous les matins, devant aller au centre aéré alors qu'ils détestent ça (et ce sera plus dur pour moi d'avoir un 80% qu'un 90%) et des frais supplémentaires de garde. Et aujourd'hui, mais ce n'est pas la première fois, j'ai l'impression que systématiquement on ne met des bâtons dans les roues. impossible d'être à la fois maman ET travailleuse. 

Mais après tout si je pensais que cela était bon pour mes enfants j'accepterais ce retour à la semaine de 4 jours sans sourciller...sauf que non. Elles auront 4 jours pour apprendre ce qu'elles doivent apprendre actuellement en 4.5 jours (merci la fatigue), elles auront toujours des horaires de garderie et elles iront au centre aere tout le mercredi (merci maman qui travaille). Je sens des soirées sympa en perspective sur le thème "j'hurle de fatigue mais je suis pas fatiguée" (rassurez moi, vous connaissez aussi?) 

Après on me dire sans doute que c'est ma faute, yaka travailler à 80% ou yaka pas travailler du tout. 

Quand je pense que Marlène Schiappa fait partie de ce gouvernement. Elle en pense quoi maman travaille? c'est devenu "maman travaille à 80%" ou "maman arrête de travailler parce que les enfants sont fatigués"? 

Retour à l'accueil