"ça m'intéresse pas!"

L'élection présidentielle arrive à grand pas. 3 semaines. Ce n'est rien, mais c'est assez long pour que tout change. 

Les soutiens des candidats s'activent. Ma voiture est pleine de tracts et j'occupe mes week-end à mettre des programmes dans les boites aux lettres et tracter dans la rue. Je ne cacherai rien, je soutiens Benoit Hamon. 

Je défends une idée d'avenir, mon idée d'avenir, celle que je veux pour mes enfants. 

Je rencontre des gens qui tractent pour d'autres candidats. On se salue poliment (oui dans notre commune, ça se passe comme ça). Après tout, je n'ai rien personnellement contre eux, ils défendent leurs idées. Ce ne sont pas les mêmes que les miennes, mais ils ont le droit de les défendre comme j'ai le droit de défendre les miennes. C'est cela la démocratie. Ce qui me heurte ce ne sont pas les gens qui ont une opinion différente de la mienne...Après tout, chacun sa vision de la vie.

Non ce qui me choque vraiment quand je tracte, ce sont les gens qui me disent :

"ça m'intéresse pas"

"je m'en fiche pas mal de la politique"

ou encore "vous y croyez encore vous à la politique?"

Non je ne crois pas à la politique. Je n'y crois pas car ce n'est pas une religion/ un Dieu. C'est juste le mode de fonctionnement de notre démocratie. 

La démocratie implique que régulièrement, nous votions pour nos représentants et que nous choisissions ces représentants en fonctions des idées qu'ils défendent. 

Alors sais que si je ne m'occupe pas de politique c'est elle qui s'occupera de moi (je ne sais plus qui a dit ça, mais je trouve cela très juste). Je sais que même si demain je dis "bon allez, je m'en fous, je vote pas, j'ai autre chose à faire", les institutions continueront de tourner, peut-être avec des représentants qui ne me représenteront pas vraiment et qui feront des choix qui ne seront pas les bons pour moi, pour mes enfants, pour notre avenir. 

On parle ici de l'avenir de notre pays, de l'Europe, de la planète aussi car le futur président aura la responsabilité de la transition écologique nécessaire. On parle ici de ce que nous voulons pour nos enfants, de l'enseignement qu'ils auront, de leur accès au travail, de leur accès à la santé, de leurs droits. 

Alors, comment peut-on dire que "ça ne m'intéresse pas?"

Et vous, vous votez? 

 

 

Retour à l'accueil