J'ai lu : la magie du rangement - Marie Kondo

Dans l'optique de mes bonnes résolutions de l'année, j'ai lu le livre dont tout le monde parle. 

J'avoue : je n'ai pas accroché. Je crois finalement que la lecture des blogs qui utilisent les principes de rangement Konmari m'auraient suffi comme information. 

J'ai eu un sentiment étrange en lisant ce livre, en particulier le début où Marie Kondo raconte que sa passion du rangement a commencé à 5 ans et qu'elle ne cesse depuis de ranger, ranger, ranger...Est-ce qu'un psy a lu ce livre? Parce que je veux bien qu'à 5 ans, certains enfants soient plus ordonnés que les miens, mais de là à ce que ranger soit une passion et l'unique occupation de l'enfant, moi ça m'inquiète. 

Ensuite sa méthode consiste à jeter tout ce que l'on ne garde pas. JETER! oui JETER! Non mais ho! Des vêtements ça ne se jette pas, ça se vend, ça se donne, ça se recycle, mais ça ne se jette pas. Même chose pour les livres et les papiers. 

Et puis sa manie de tout jeter va un peu loin. Quand elle explique qu'il est inutile de garder ses feuilles de paie car finalement cela nous permet seulement de savoir combien on a gagné dans le mois, j'ai envie de lui répondre que c'est la ligne "crédit" sur mon compte en banque qui me permet de savoir combien j'ai gagné dans le mois, mais ma feuille de paie est indispensable pour les démarches administratives...J'imagine le futur retraité qui dépose son dossier  et qui répond à l'administration "j'ai plus de feuille de paie, Marie Kondo m'a dit de tout jeter"!

Et donc on arrive au fait que sa méthode est très culturelle. Marie Kondo est japonaise, un pays ou visiblement garder ses feuilles de paie est inutile, mais surtout un pays où les logements sont petits. Moi avec mes 130m2 (oui j'habite en province et je crâne) si je mets au milieu de la pièce tous les objets divers qui se trouve dans la maison...je vais déprimer rien qu'à la vue du tas à trier. 

Et enfin je n'adhère pas à son côté les objets ont une âme. Un objet je ne lui parle pas, il ne me parle pas, et je ne me demande pas si ma robe est en colère contre moi car elle est froissée ou si mes chaussettes peuvent se détendre de leur travail harassant en étant en boule dans mon placard.  

Au final, je ne suis pas convaincue par le livre. Mais je ne jette pas tout (contrairement à Marie Kondo) Je garde : 

- ne garder que ce qui nous fait plaisir (et j'ajouterais: et qui est utile car non je n'ai aucune "joie" à avoir un balai dans ma maison mais c'est bien utile). 

- trier les affaires par catégorie et non par pièce (il est vrai que ça m'évitera de vider une pièce en en remplissant une autre). Marie Kondo préconise de suivre l'ordre suivant :

  • les vêtements
  • les livres
  • les papiers
  • les objets divers (CD/DVD/ soins, appareils électroménagers, gadget...)
  • les objets avec une valeur sentimentale (cadeaux, souvenirs, photos...)

- plier sur à la verticale dans les placards quitte à mettre des boites afin d'éviter les affreuses piles de vêtements dans laquelle chacun veut toujours le vêtement du dessous et qui donc ne sont jamais vraiment des piles. 

Et enfin une fois que le désencombrement sera fait et que la maison sera rangée : 

- ranger systématiquement chaque objet à sa place (et c'est quelque chose que je vais obliger toute la famille à respecter car je n'en peux plus de ne rien retrouver!)

 

Retour à l'accueil