L'impact du composteur #objectifzerowaste(oupresque)

Il m'a fallu plus d'un mois entre la commande et le retrait du composteur. La communauté de commune met à disposition des composteurs (20€ le 600 litre) mais contrairement aux autres poubelles, elle ne les dépose pas directement chez l'habitant. Il faut donc retirer le composteur à des heures qui bien sûr correspondaient à mes heures de travail. Heureusement j'ai pu m'arranger pour décaler les horaires un matin afin de retirer le Graal-composteur.

Il m'a fallu tout d'abord le monter car un composteur c'est quoi? et bien tout simplement 4 panneaux de plastiques et un couvercle. Bien sur, il est possible- et plus écologique- d'en avoir un en bois...mais la communauté de commune les fournit en plastique. Le montage m'a pris une heure environ, mais j'avais avec moi des princesses qui avaient décidé que c'était un château, donc j'ai perdu un peu de temps. (A ce moment là, j'espérais très fort qu'elles n'entreraient plus dedans quand nous aurons commencé à déposer les déchets au fond!).

Avec le composteur, la communauté de commune ne fournit qu'une fiche indiquant ce qu'on peut mettre dedans et ce qu'on ne doit pas mettre dedans. J'ai donc cherché sur différents sites parlant de compostage pour me renseigner avant de commencer à remplir. Mon but personnel n'est pas de faire un bon compost pour mes plantes, mais de réduire mes déchets. Je ne me pose donc pas beaucoup de questions sur la qualité du compost que je vais obtenir. En revanche je veux éviter les odeurs et les rongeurs.

J'ai donc appliqué la technique suivante : j'ai tapissé le sol de mon composteur avec les branches du rosier que j'avais taillés le week-end précédent. J'ai lu que cela évitait les rongeurs.

Je mets dans mon compost :

- les épluchures de légumes et de fruits

- l’essuie tout et les mouchoirs en papier (oui pas très zéro déchet, je vous l'accorde)

- le marc de café

- le thé en vrac ou en sachet

- les coquilles d'oeufs

Niveau organisation, c’est simple. Je mets mes détritus compostables dans un bio seau fournis avec le composteur. C'est un simple seau en plastique avec un couvercle, le terme bio seau décrit plus ce que vous mettez dedans que le seau lui-même, ma maman a une simple poubelle et ça fait aussi bien l'affaire et je le vide quand il est plein. Je me rends compte que je vide assez souvent.

L'impact sur les poubelles?

Nous avons notre composteur depuis 2 semaines maintenant. Déjà je ressens les effets sur ma poubelle de cuisine. J'ai réduit le nombre de poubelles. Environ une poubelle de 50L en moins par semaine. C'est déjà pas mal!

Et l'autre côté bénéfique du composteur : j'aime tellement le remplir que je crois que je vais encore augmenter notre consommation de fruits et de légumes !

Bien sur j'ai la chance d'avoir un jardin donc cela facilite la mise en place d'un composteur. Mais il est aussi possible d'avoir un composteur d'appartement (Elisa a fait un post là-dessus - avec de magnifiques photos !). Il est aussi possible d'avoir accès à des composteurs partagés, soit au sein de son immeuble, soit dans des lieux publics. Je travaille d'ailleurs actuellement pour essayer d'en mettre dans les espaces verts jouxtant les immeubles de ma commune. Alors n'hésitez pas à vous renseigner sur ce qui existe chez vous...et à faire du lobbying pour en installer!

Retour à l'accueil