Ce matin...

Ce matin, je me suis réveillée fatiguée comme cela m'arrive trop souvent.

J'ai allumé la radio dans ma salle de bain. La grève avait fait de France Inter une station musicale. J'ai pris ma douche en écoutant Gainsbourg et j'ai commencé à me maquiller sur une chanson des Doors. ça m'a rappelé mon adolescence.

7h. les informations

Et mon mascara a commencé à couler.

Il a 3 ans et il est seul. Seul chez lui pendant des heures avec un homme qui vient de tuer ses parents.

Il a 3 ans. Un peu plus grand que ma fille. Sans doute que lui aussi ses parents préparaient sa rentrée scolaire. Peut-être est-il déjà scolarisé? Je ne sais pas.

Je sais qu'ils ne seront pas là à la prochaine rentrée.

J'ai pleuré.

J'ai écrit, j'ai crié : je suis Charlie, Je suis Flic, je suis juif, je suis en Terrasse.

Mais en vrai je ne suis rien du tout. Juste quelqu'un qui écoute la radio pendant qu'elle se maquille et qui pleure. Mais qui ensuite essuie ses larmes, remet une couche de mascara, enfile ses vêtements et change de pièce car il faut préparer les biberons.

Ce matin je les ai regardées se réveiller. J'aime le faire chaque matin. Mais ce n'était pas pareil. J'ai pensé à ce petit garçon. Qui le regardera se réveiller?

J'ai pensé que nos manifestations ne servaient à rien. J'ai pensé que ma bienveillance ne servait à rien. J'ai pensé "mais comment en est-on arrivé là?" J'ai pensé "et il va nous faire croire qu'il est musulman alors qu'il tue en plein mois de ramadan?"

J'ai pensé Et merde...

Et puis j'ai choisi les vêtements du jours, habillée les filles, dis "dépêchez vous, faut qu'on parte", cherché mes clefs et mis des chaussures.

Et merde

Retour à l'accueil