loin d'eux

J'ai préparé les affaires de danses pour demain, les repas pour deux jours, les vêtements aussi.

J'ai rangé (un peu)

J'ai organisé les horaires du soir, les trajets pour les activités.

J'ai fais ma valise

J'ai refermé la porte derrière moi.

2 jours de déplacements. 1 nuit à l'hotel. 12h de train. 1h de présentation et 8h d'écoute.

2 jours sans eux.

2 jours loin d'eux.

Ce n'est pas la première fois, ni la dernière.

Je ne saurai rien de leur soirée, je ne lirai pas d'histoire du soir, je ne jetterai pas un dernier regard sur les deux têtes endormies dépassant des couvertures avant d'aller me coucher, je ne sentirai pas mon cœur débordant d'amour au moment de passer ma main dans leurs cheveux pour les réveiller. Je serai loin.

Elles vont manger des pizza et sans doute dormir avec leur papa. Parce que quand je ne suis pas là c'est un peu une fête aussi.

Je vais prendre un verre avec les collègues et parler boulot (ou pas).

Et demain soir, tard, j'ouvrirai la porte de leur chambre pour me repaître de l'image de leurs têtes dépassant des couvertures.

Retour à l'accueil