Je me lance. Je relève le défi de Pomme en Bretagne - avec 3 semaines de retard, mais je vous jure qu'il existe encore des endroits en France où on n'a pas internet et où la 3G ne passe pas! (ça s'appelle une location de vacances).

Donc le principe : le dimanche, je dois pouvoir vous faire le bilan d'une chose (au moins) nouvelle que j'aurais faite au cours de la semaine.

Donc cette semaine, pour la première fois, j'ai passer une "après-midi fille" seule avec mon aînée. En 20 mois, cela n'était jamais arrivé. Nous nous sommes rendu compte récemment que depuis la naissance de Rose, une sorte de séparation des enfants c'était produite : maman focalisée sur le bébé et papa sur l’aînée. Bien sur nous y avions réfléchi avant la naissance. En tant qu’aînée, je redoutais que Fleur ne vive mal la naissance de sa soeur. Qu'elle ait le sentiment qu'on la délaisse. Pour éviter cela, nous nous étions dit "paparose devra passer plus de temps avec elle afin de compenser mon absence" ; car il ne faut pas se leurrer, les premiers mois d'un bébé, une maman, surtout quand elle allaite, a moins de temps pour l’aînée. J'ai bien allaité en donnant un bain, en lisant une histoire, en chantant la chanson du soir, mais il y avait quand même beaucoup de fatigues, beaucoup de moment où je n'étais pas disponible.Le problème c'est que nous nous sommes rendu compte récemment que cela perdurait 20 mois après : l’aînée passait du temps avec papa et la cadette avec maman. Pour inverser cela, j'ai proposé à ma fille de passer une après-midi ensemble. Rien que nous deux, sans avoir à surveiller le bébé. Parc, manège, promenade en ville. Miss a été gâtée et moi j'ai passé une magnifique après-midi.

et c'est promis, la prochaine fois, on organise une journée complète!

Retour à l'accueil