Bien sur ce n'est pas un hasard si j'ai ouvert ce blog : je lis frénétiquement la blogosphère parentale depuis 2 ans. Pas depuis la naissance de Fleur car à l’époque je me suis plutôt tournée vers les forum et la presse spécialisée. J'ai découvert la blogosphère il y a 2 ans quand au retour du service de néonatologie où grandissait mon neveux j'ai trouvé un article dans un magazine présentant le blog de Marjoliemaman en marge de la marche des bébés. J'ai lu frénétiquement tous ses articles sur Fleur de Sel...et je me suis dis "ya pas de raison, crevette va bien s'en sortir" (et c'est le cas - même s'il n'y a aucun lien avec ma lecture des articles de Marjoliemaman).

Enfin voila j'étais tombée dans la marmite des blog familiaux, j'ai fait boule de neige, j'en ai découvert d'autres et je lis régulièrement ceux qui me font rire ou m'émeuvent le plus. J'aime y retrouver les mêmes émotions que celles que je peux vivre comme maman, ce sentiment que "je ne suis pas seule". J'aime aussi y trouver des conseils aussi car beaucoup de blog font des tests de produits.

Et alors que fleurissent les tests depuis quelques jours (Noel approche), j'ai eu comme un sursaut de féminisme. Mais pourquoi les blog de mamans testeraient-ils des aspirateurs et des crèmes de beauté tandis que les blog de papa testent des perceuses et des jeux itech? Finalement, alors que ce n'est pas le discours développé dans la plupart des contenus de ces blogs (comprenez : je n'attaque pas les bloggeurs mais les marques!), les marques s'attachent à reproduire une répartition des tâches très sexuées et c'est dommage car finalement c'est justement en montrant que dans les vraies familles le cloisonnement entre activité femme / activité homme n'est pas si évident qu'on peut faire avancer l'égalité, une égalité nécessaire pas seulement pour les filles (car on a souvent l'impression qu'égalité = pouvoir des femmes ), mais aussi pour les garçons - et à ce propos je renvoie à cette tribune sur la fabrique des garçons.

Retour à l'accueil